BrisChri

Le cri

_img_image_intro

C'était dans le silence ouaté d'un jour où le brouillard taisait la lumière.
Un jour où le soleil paressait, refusant de paraître.
Un jour où l'on se demande s'il faut vraiment se lever.
Soudain, un cri qui sonne lugubre aux oreilles de l'homme.
Car l'homme sait la suite.
Il sait les femmes qui courent, « allez, plus vite », et les enfants qui geignent, « maman !, mais maman ! ». Il sait les godillots qui battent le pavé comme ces mères voudraient battre leurs enfants trop lents à leur goût. Il sait la foule qui s'agite.
Il sait que ce cri retentira à nouveau.
Il a raison, il l'entend : « Frais mon poisson, il est frais ! ».
- Et merde, pourquoi faut-il que j'habite sur la place du marché ?