BrisChri

Couverture

_img_image_intro

Bonjour !
Le temps file, défile, et c'est en coup de vent que je vous envoie le nouveau thème. Cette semaine je vous propose :

couverture

Bonne inspiration,
À bientôt.

- « Bonjour ! Comment je dois t'appeler ? »
- « Appelez-moi Monseigneur. »
L'homme qui parle est assez jeune. Jeune marié. Jeune père de famille. Il est accompagné de sa femme et de son fils. Philippe est un gamin. C'est sa première sortie officielle au gamin. Et Dieu sait qu'il en aura d'autres. Quand il s'est assis, les enfants autour de lui l'ont embrassé. C'est marrant comme les enfants attirent les baisers. Mais il n'y a pas de photo de ce moment plein de naturel. Sa maman, Paola, a elle aussi reçu quelques baisers. Il n'y a que l'homme qui voulait qu'on l'appelle Monseigneur, mais qui en réalité s'appelait, et s'appelle toujours, Albert, qui n'en n'a pas reçu. Marrant comme les enfants font la différence entre ceux qui sont nature et ceux qui sont coincés. Enfin, ça n'a pas empêché la bonne humeur : Philippe a reçu une poupée. Bizarre d'offrir une poupée à un garçon, mais, que voulez-vous ? Les cadeaux qu'il reçoit ne sont pas pour lui. Enfin, je pense. Je pense qu'ils sont entreposés dans un musée.
Il y a eu quelques photos de l’événement. Je suis sur certaines d'entre elles. Il y en a une où l'on voit le Prince Albert donnant la poupée en uniforme de Cadet à Philippe, sous le regard énamouré de la Princesse Paola et celui, émerveillé, d'un garçonnet d'à peine 5 ans : moi. Cette image, prise avant Noël 1961, fait la couverture d'une revue publiée en 1962.
Tout ça ne nous rajeuni pas.